Les syndicats d’enseignants prennent les mesures contre la violence fondée sur le genre à l’école


Organisation Déclarante:UNICEF
Budget Total ($CAD):$ 2,000,000
Délai d’exécution: janvier 15, 2016 - décembre 31, 2019
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


UNICEF

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Region - Allocation Budgétaire Totale


Afrique subsaharienne - $ 2,000,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Égalité des genres (40 %)

Droits de la personne, plaidoyer & mobilisation du public (30 %)

Éducation (30 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise l’amélioration de la sécurité des filles, des garçons et des jeunes à l’école et leur permettre d’évoluer dans un environnement scolaire inclusif, exempt de violence et propice à l’apprentissage. L’objectif consiste à renforcer les capacités des syndicats d’enseignants dans leurs efforts d’éradication de la violence fondée sur le genre en milieu scolaire (VGMS). L’intervention englobe l’expérimentation, la reproduction et la généralisation d’approches novatrices permettant un engagement soutenu des enseignants pour combattre la VGMS. Les activités comprennent : 1) réaliser des ateliers d’apprentissage, des séances participatives de partage des connaissances et des activités d’accompagnement et de mentorat; 2) organiser des conférences, des symposiums et des activités médiatiques. Les bénéficiaires de ce projet sont les membres des syndicats des pays ciblés ainsi que les filles, les garçons et les jeunes du milieu scolaire.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Unspecified
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires escomptés de ce projet comprennent : 1) pratiques durables et améliorées pour lutter contre la violence fondée sur le genre en milieu scolaire au sein des syndicats sélectionnés dans les huit pays de l’Afrique subsaharienne; 2) plaidoyer renforcé à l’échelle régionale et coopération Sud-Sud consolidée entre les différents acteurs régionaux en vue de l’élimination de la violence fondée sur le genre en milieu scolaire.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2019 : 1) 175 employés et membres de syndicats ont activement participé à des ateliers d’apprentissage sur le thème de la violence fondée sur le genre en milieu scolaire (VGMS). Ce projet a directement touché plus de 571 personnes (dont 157 sont des femmes); 2) dans les 7 pays où ce projet est mis en œuvre, 69 787 personnes ont indirectement bénéficié de formations et d’ateliers sur la lutte contre l’intimidation et le harcèlement sexuel, et par le biais de campagnes de sensibilisation et d’un partage informel des connaissances. Parmi ces personnes, 5 787 ont suivi des séances de formation et des ateliers sur l’intimidation et le harcèlement sexuel ainsi qu’à des sessions de stratégie et des rencontres de consultation ; 3) 54 000 membres de syndicats ont été ciblés à travers une vaste campagne de sensibilisation contre la VGMS Afrique du Sud ; 4) en Gambie, plus de 10 000 enseignants et membres de syndicats ont participé à une caravane pour mettre fin à la mutilation génitale féminine ; (5) 175 membres du personnel scolaire et enseignants ont participé à la conception et à la mise en œuvre d’ateliers d’apprentissage par les pairs sur l’action en faveur de l’égalité des genres, qui ont notamment porté sur les déséquilibres de pouvoir entre les genres que domestique ; les 9 syndicats de l’éducation aussi bien en milieu scolaire participant au programme ont financé des expériences de changement et d’autres activités liées à la VGMS à même leur propre budget; et (6) le bureau régional africain de l’Internationale de l’éducation, qui soutient 122 syndicats de l’éducation dans 52 pays du continent, a également financé ses propres activités d’expérimentation du changement. Lors de la 9e conférence régionale qui s’est tenue en novembre 2018, le bureau régional Afrique de l’Internationale de l’éducation a soumis une résolution sur la VGMS qui a été adoptée par les 87 syndicats de 41 pays africains.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon