Mariage précoce: réagir à une épidémie nationale par l’éducation et l’autonomisation des filles


Organisation Déclarante:ONU Femmes
Budget Total ($CAD):$ 214,000
Délai d’exécution: juillet 1, 2017 - juin 30, 2019
Statut: Actif
Coordonnées: Diya Nanda
[email protected]

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


ONU Femmes

Organisations Participantes


  • ONGs

    • Association of Family and Childhood Protection Society
  • Universités et recherche

    • Cambridge Reproductive Health Consultants
    • Try Centre

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Jordanie - $ 214,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Promotion de la santé & éducation (10 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (10 %)

Santé des adolescents (10 %)

Soins de santé primaires (10 %)

Systèmes de santé, formation & infrastructure (10 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Droits de la personne, plaidoyer & mobilisation du public (10 %)

Intervention humanitaire (10 %)

Protection (10 %)

Éducation (10 %)

Égalité des genres (10 %)

Haut de la page

Description


Unspecified

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Enfants, filles
Description: Zone rurale Zone urbaine
Population Ciblée Directement: 1,500
Population Ciblée Indirectement: 200
Haut de la page

Extrants


Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Le projet adopte explicitement la théorie du changement du Fonds des femmes pour la paix et l’action humanitaire (FFPAH) et vise à promouvoir une société pacifique et égalitaire. Son objectif est de mettre en œuvre deux différentes interventions et de cibler trois principaux intervenants : les écoles, les cliniques et les ONG. La première intervention consiste à former les femmes et les représentants des ONG au niveau local. Au cours d’une année, la FCPS organise plusieurs programmes de formation axés sur les questions de genre, la sensibilisation des communautés d’accueil ainsi que la défense des intérêts des femmes et des partenariats locaux. Elle s’emploie en outre à organiser une campagne de sensibilisation sur les risques du mariage précoce et à aider les ONG locales et les membres de la communauté à améliorer leur rayonnement auprès de leurs communautés respectives, ainsi qu’à cerner des méthodes pour améliorer la qualité des services et l’accès à ceux-ci. De plus, elle vise à faciliter les relations entre les ONG locales et les écoles pour encourager les jeunes femmes et les mères à poursuivre leur formation après le mariage. Le renforcement de ces relations viendra également appuyer des systèmes d’aiguillage rigoureux permettant aux écoles d’aborder des enjeux précis liés au mariage précoce avec les ONG et les dirigeants communautaires appropriés. La FCPS organise aussi, dans une même année, des ateliers trimestriels sur les mariages précoces et l’autonomisation des femmes. Ces ateliers seront organisés dans dix écoles au total, dont des écoles publiques, et porteront sur trois différents domaines.

Résultats Obtenus


Au niveau de la santé reproductive et clinique : Un outil de surveillance a été mis au point pour surveiller le nombre d’aiguillages entre le centre de traumatologie et le centre médical chez les patients ayant subi de la violence sexuelle et sexiste (VSS). Des cliniques de l’institut de santé familiale à Sweileh et à Hashemi ont reçu de la formation et des outils. Le nombre de bénéficiaires n’est pas limité et les cliniques reçoivent environ 50 à 100 cas par jour.

Au niveau communautaire, des activités de collaboration ont eu lieu avec quatre associations de Irbid, Mafraq et Amman; la capacité du personnel a été renforcée (50 employés environ). Ces associations sont en mesure d’aborder la question du mariage précoce dans le cadre de séances d’éducation et de discussions. Des séances de sensibilisation destinées à plusieurs communautés locales ont été organisées dans le cadre de présentations directes et théâtrales auprès de quelque 1 000 membres, 80 % d’entre eux étant des femmes et des filles. De plus, quatre écoles de filles dans les régions ciblées sont des partenaires du projet. Enfin, la FCPS travaille avec huit Syriennes d’Irbid qui se sont mariées avant l’âge de 18 ans et essaie de les aider à poursuivre leur formation.

Indicateurs


Indicateurs liés à la SDSR
  • # de femmes et de filles (âge) ayant accès à des services de santé sexuelle et reproductive, y compris à des méthodes modernes de contraception
  • # de femmes et de filles, d’hommes et de garçons, démontrant une attitude positive vis-à-vis l'élimination de la violence sexuelle et basée sur le genre
Indicateurs liés à la SMNE
  • # d'établissements de district/de santé qui utilisent des données désagrégées par sexe pour informer la prestation des services de santé
  • # d'établissements de santé qui offrent des services de planification familiale tenant compte du genre
  • Groupes de femmes/OSC participant à l'élaboration de stratégies et/ou de projets
Objectif ODD 3. Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge
  • ODD 3.1.1 Taux de mortalité maternelle
  • ODD 3.7.1 Proportion de femmes en âge de procréer (15 à 49 ans) qui utilisent des méthodes modernes de planification familiale
  • ODD 3.7.2 Taux de natalité chez les adolescentes (10 à 14 ans et 15 à 19 ans) pour 1 000 adolescentes du même groupe d’âge
Objectif ODD 5. Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles
  • ODD 5.3.1 Proportion de femmes âgées de 20 à 24 ans qui étaient mariées ou en couple avant l’âge de 15 ans ou de 18 ans
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon