Meilleures perspectives pour les femmes du milieu rural au Ghana


Organisation Déclarante:Mennonite Economic Development Associates (MEDA)
Budget Total ($CAD):$ 17,807,240
Délai d’exécution: mars 30, 2012 - juin 1, 2018
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Mennonite Economic Development Associates (MEDA)

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada
    • Gouvernement du Ghana - Ministère de l'alimentation et de l'agriculture
    • Gouvernement du Ghana - Unités de planification et de coordination régionales

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Ghana - $ 17,807,240.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Sécurité alimentaire & agriculture (70 %)

Droit, gouvernance & politique publique (10 %)

Développement économique & autonomisation (10 %)

Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (10 %)

Haut de la page

Description


Au moyen de partenariats avec des organisations locales, l’organisme Mennonite Economic Development Associates (MEDA) prévoit aider les agriculteurs de la région nord-ouest à surmonter les difficultés et à devenir des partenaires économiques solides. MEDA compte offrir, de façon continue, des formations, des services de renforcement des capacités et du mentorat à des organismes du gouvernement ghanéen (assemblées de district, divisions de planification et de coordination régionale, services de vulgarisation du ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture) et à des organisations non gouvernementales. MEDA prévoit également entreprendre des activités qui ciblent les femmes et leurs familles afin d’améliorer la production (meilleurs intrants, sensibilisation à l’égard de techniques éprouvées, techniques d’irrigation goutte-à-goutte, crédit, formation), la manutention après la récolte (stockage; triage; méthodes de traitement, tel que le séchage au soleil; crédit personnalisé; formation) et l’établissement de liens avec les marchés (modèle d’agent de vente; stratégies pour traiter plus efficacement avec les négociants; informations sur les marchés et capacité d’utiliser ces informations pour réaliser des opérations de vente; notions de base en gestion des affaires; accès aux marchés cibles).

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Enfants, filles Enfants, garçons Nouveau-nés
Population Ciblée Directement: 22,990
Haut de la page

Extrants


13822
2991
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires escomptés de ce projet comprennent : 1) l’augmentation et la diversification de la productivité agricole des cultures vivrières pour les petites familles d’agriculteurs, en particulier les femmes, dans la région du Nord-Ouest du Ghana; 2) augmentation de la commercialisation des produits agricoles de la par les petits exploitants agricoles, en particulier les femmes, dans la région du Nord-Ouest du Ghana; 3) l’amélioration des pratiques de nutrition pour les familles de petits agriculteurs (femmes, hommes, filles et garçons) dans la région du Nord-Ouest du Ghana.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2018 : 1) la production de soya a augmenté de 104 %, passant de 7 173,155 tonnes métriques l’an dernier à 14 632 tonnes métriques; 2) l’ accès des femmes aux terres pour la production agricole de soya a augmenté de 72 % à 33 688,75 acres, contre 19 595 acres l’an dernier; 3) 6 177 femmes ont complété leur production de la saison principale par la production en saison sèche de cultures à haute valeur ajoutée comme des tomates, des légumes verts, des okras et des oignons, lors de la saison sèche, ce qui leur a permis de réaliser entre 250 et 300 % de profits sur leurs investissements; 4) plus de 98 % des femmes visées par le projet ont adopté des pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement, améliorant ainsi la fertilité des sols et la conservation de l’environnement; 5) 13 822 femmes ont reçu une éducation nutritionnelle pour améliorer la santé de leur famille; 6) 2 991 femmes ont pu accéder à treize technologies permettant d’améliorer la productivité et de gagner du temps. Elles ont réalisé un profit moyen de 363 dollars américains grâce à l’utilisation de tricycles au cours des trois premiers mois. Les agents de vente ont été en mesure de vendre le soya à des prix élevés au Burkina Faso, où 100 kg de soya est vendu à 88 dollars américains, comparativement à 24 à 59 dollars américains au Ghana. Ces résultats ont considérablement contribué à habiliter les femmes du Haut Ghana occidental, autant d’un point de vue économique que social.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon