Prévention intégrée de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME) au Burundi


Organisation Déclarante:L'AMIE
Budget Total ($CAD):$ 509,140
Délai d’exécution: décembre 9, 2011 - décembre 31, 2014
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


L'AMIE

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international
  • ONGs

    • Association pour la Prise en Charge des Orphelins du Sida (APECOS)

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Burundi - $ 509,140.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Maladies infectieuses & transmissibles (25 %)

Promotion de la santé & éducation (25 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (25 %)

Santé des nouveau-nés & des enfants (25 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise à appuyer la politique nationale relative au VIH/sida du Burundi, en aidant à réduire la transmission du VIH de la mère à l’enfant dans quatre communautés du pays. Pour y arriver, le projet renforce les services existants en ouvrant un centre de santé spécialisé en PTME. Il se concentre sur l’assurance de services de santé efficaces à l’intention des femmes séropositives enceintes et allaitantes, ainsi que sur la sensibilisation à l’importance d’éviter la transmission du VIH des mères à leurs enfants. Les activités comprennent l’établissement d’un programme complet de suivi du plan de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant, la formation des femmes bénéficiaires en santé, hygiène et nutrition, la formation de fournisseurs de soins à domicile et la production d’annonces radiophoniques traitant de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Atteignant plus de 150 femmes séropositives enceintes ou allaitantes et 150 nouveau-nés, ainsi qu’en formant 15 fournisseurs de soins à domicile, le projet s’aligne avec les priorités du plan national de santé du gouvernement du Burundi. L’AMIE réalise ce projet en partenariat avec l’Association de prise en charge des orphelins du sida (APECOS). Ce projet fait partie de l’engagement du Canada en matière de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés
Description: Zone rurale
Population Ciblée Directement: 39,220
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats escomptés de ce projet comprennent : l’amélioration des prestations de services de santé pour les femmes séropositives enceintes et allaitantes; l’augmentation du nombre de femmes séropositives enceintes ayant une grossesse sécurisée; une meilleure prévention de la transmission du VIH mère-enfant auprès de la population burundaise, femmes et hommes, et des intervenants de la santé.

Résultats Obtenus


Les résultats obtenus à la fin du projet (décembre 2014) comprennent : le Centre de santé a été agrandi et les nouvelles salles sont munies d’équipements spécialisés ; une équipe multidisciplinaire composée de sept spécialistes des domaines de la santé, de la nutrition et du travail social et formée sur le programme de Prévention intégrée de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME) a été mise sur pied ; le laboratoire de dépistage est en fonction et génère des revenus importants pour la pérennité du Centre ; un protocole de gestion des déchets biomédicaux suivant les critères de l’Organisation mondiale de la santé a été élaboré et est suivi par le personnel. Depuis la mise en place du programme, 151 femmes et 126 enfants ont bénéficié des six services médicaux et psychosociaux essentiels au programme de PTME dispensés au Centre ; 60 ambassadrices et ambassadeurs ont été formées et ont effectué 2 578 activités de sensibilisation à l’importance de la PTME auprès de 38 778 personnes en zone rurale ; 15 travailleur(e)s communautaires ont été formés et ont effectué 1 606 visites à domicile auprès des bénéficiaires du programme ; 123 spots radiophoniques et 31 télévisés permettant de faire connaître le programme et de promouvoir la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant auprès de la population en général ont été diffusés sur les principales chaines du pays. Enfin, deux séminaires sur le renforcement des connaissances en matière de PTME, regroupant au total 90 spécialistes en provenance de diverses organisations burundaises du domaine de la santé, ont eu lieu au cours du projet.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon