Programme d’amélioration de la santé des mères et des enfants au Soudan du Sud


Organisation Déclarante:Fondation canadienne contre la faim
Budget Total ($CAD):$ 3,749,993
Délai d’exécution: février 3, 2012 - mai 29, 2015
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Fondation canadienne contre la faim

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international
  • ONGs

    • Christian Mission Aid

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Soudan du Sud - $ 3,749,993.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Soins de santé primaires (65 %)

Systèmes de santé, formation & infrastructure (35 %)

Haut de la page

Description


Ce projet vise à améliorer la santé de 82 020 mères, nouveau-nés, enfants et membres de la famille de l’État du Nil supérieur dans la région de Jonglei, un pays où les taux de mortalité maternelle et infantile sont les plus élevés dans le monde. Les services pour la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (SMNE) dans le Soudan du Sud sont soit faibles ou complètement inexistants, et la situation est aggravée par une nutrition et des conditions sanitaires inadéquates (élimination sécuritaire des eaux usées), et par des lacunes en matière de soins de santé préventifs. Ce projet intègre des activités agricoles, de nutrition et de soins en clinique afin : (1) d’améliorer la nutrition des mères et des enfants en augmentant la sécurité alimentaire et l’accès à des aliments sains, nutritifs, en quantité suffisante et à des suppléments nutritifs; (2) d’accroître l’accès des femmes aux services de santé en matière de reproduction par la mise en place de nouvelles cliniques de santé locales et par le renforcement des cliniques existantes; (3) de mettre en œuvre des initiatives qui visent la prévention et la guérison des principales maladies qui affectent les mères et les enfants. Le projet vise aussi à améliorer la capacité des acteurs locaux à mettre en oeuvre des activités agricoles, de nutrition et de soins en clinique. Les activités du projet comprennent : 1) accroître l’accès à une alimentation diversifiée, améliorer la production agricole au niveau des ménages et améliorer l’accès à des aliments nutritifs pour les enfants et les femmes enceintes et allaitantes; 2) améliorer l’accès à des services SMNE et la capacité des acteurs locaux à participer à des initiatives SMNE; (3) accroître l’accès à des services qui réduisent l’incidence de la malaria, l’anémie, les infections respiratoires aiguës, les infections parasitaires intestinales et la diarrhée, ainsi qu’accroître l’habileté des femmes, des hommes et des enfants à adopter des comportements qui réduisent la transmission et la propagation de ces maladies. Le partenaire local d’exécution de ce projet est Christian Mission Aid (CMA).

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés
Population Ciblée Directement: 82,020
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires escomptés pour ce projet comprennent : 1) l’alimentation et la sécurité alimentaire améliorées pour les mères et les enfants; 2) les systèmes de santé locaux renforcés pour la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants; 3) la prévention améliorée des maladies affectant les mères et les enfants.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2013 : 1) une baisse dans le nombre d’enfants de moins de cinq ans qui souffrent de malnutrition aiguë de 41 % en 2010 à 35 % en 2013; 2) une baisse dans le nombre de femmes souffrant de malnutrition de 43 % en 2010 à 37 % en 2013; 3) une baisse de moitié dans le pourcentage de ménages ciblés éprouvant sévèrement la famine (de 12 % en 2010 à 6 % en 2013); 4) le renforcement des systèmes de santé locaux par le recrutement additionnel de travailleurs à temps plein spécialisés dans la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants; 5) une baisse de la fréquence d’anémie de 61 % en 2010 à 45 % en 2013 par la distribution de sulfate de fer et d’acide folique pour réduire les déficiences en fer; 6) une baisse de la fréquence de la malaria de 90 % en 2010 à 80 % en 2013 par la distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide; 7) une baisse de la fréquence de la diarrhée de 84 % en 2010 à 70 % en 2013 par la construction de latrines à fausse améliorées.

Ces résultats contribuent à l’amélioration de l’alimentation et de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants dans les États de Jonglei et du Haut-Nil.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon