Projet d’eau et d’assainissement dans le sous-comté d’Aromo


Organisation Déclarante:Ryan's Well Foundation
Budget Total ($CAD):$ 419,992
Délai d’exécution: mars 21, 2011 - juillet 31, 2013
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Ryan's Well Foundation

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Ouganda - $ 398,992.40 (95.00%)

Canada - $ 20,999.60 (5.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Promotion de la santé & éducation (5 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Eau, assainissement & hygiène (EAH) (80 %)

Développement économique & autonomisation (5 %)

Environnement & changements climatiques (5 %)

Éducation (5 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise à améliorer les conditions de santé dans 28 collectivités rurales du sous-comté d’Aromo. Il se concentre sur la réduction des maladies transmises par l’eau en améliorant l’approvisionnement et l’accès à de l’eau potable saine et à des installations sanitaires pour 16 600 habitants, dont 6 000 sont des enfants, des jeunes et des enseignants qui fréquentent des écoles. L’approche du projet développe la capacité d’organisations locales et des autorités gouvernementales locales à intégrer des activités de formation en santé, hygiène, gestion et entretien au sein des programmes d’infrastructure en eau et en installations sanitaires. Les activités du projet comprennent : i) le forage de puits peu profonds et profonds, ii) la construction de cabinets de toilette quadruple et de lieux pour se laver les mains dans 26 écoles, iii) l’établissement et la formation de comités de jeunes et d’adultes pour l’eau et l’assainissement, iv) la formation d’éducateurs locaux en santé, hygiène et assainissement et v) la formation de mécaniciens de pompes pour assurer l’entretien régulier des puits. Le personnel facilite également la liaison entre les jeunes canadiens et ougandais par le biais de communications sur le Web pour partager les connaissances et les pratiques en matière d’hygiène et de santé. Le partenaire local est Divine Waters Uganda.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Enfants, filles Enfants, garçons
Population Ciblée Directement: 23,830
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Les résultats obtenus à la fin du projet (Juillet 2013), incluent: 28 nouveaux points d’eau construits approvisionant en eau potable une population estimée à 23.500 personnes dans le sous-comté d’Aromo, district de Lira du nord Ouganda; 28 Comités d’utilisateurs d’eau et assainissement formés et capables d’assurer une bonne gestion des points d’eau; 30 formateurs de santé communautaires formés sur la santé et l’hygiène; 30 infrastructures de latrines dans des blocs de 5 latrines par école, construites dans six écoles démunies; La plupart de ces écoles ont commencé des clubs de santé qui nettoient et font le suivi de l’utilisation et de l’entretien des latrines. Ces clubs encouragent également les élèves à pratiquer une meilleure hygiène. Les besoins des filles et des étudiants handicapés sont pris en compte dans la conception des latrines. La possibilité d’avoir un bain à l’école et la production de serviettes hygiéniques ont fortement augmenté l’assiduité des filles à l’école. Grâce à un programme de mentorat à l’école, les filles dans les écoles bénéficiaires ont amélioré leurs performances scolaires et leurs compétences pour la vie. Ces filles enseignent maintenant leurs mères comment faire des serviettes hygiéniques et comment s’impliquer dans des activités génératrices de revenus. En outre, 6 pots de collecte d’eau de pluie avec 2500 litres de capacité, utilisant les toits de latrines scolaires comme une zone de cueillette d’eau de pluie ont été construits. Les systèmes de collecte des eaux pluviales constituent une station de lavage des mains et fournissent de l’eau de lavage pour les filles . Ceci encourage de meilleures pratiques d’hygiène. À l’école primaire Akore, au moins 300 filles prennent un bain chaque jour, ce qui montre une prise de conscience accrue de l’importance de l’hygiène et de l’appréciation des moyens mis à leur disposition. Un autre résultat inattendu de ce projet a été l’initiative pilote sur l’assainissement total dans le village Wigweng d’Aromo. Ce projet a suscité plus d’engagement de la part des résidents pour les initiatives en lien avec l’amélioration de la santé, l’hygiène et l’assainissement. Le projet a également développé un mécanisme de micro-finance dans lequel les frais collectés avec la vente de l’eau sont prêtés aux membres de la communauté avec un intérêt. Le processus de prêt semble encourager les utilisateurs à payer leurs frais car ils peuvent également observer le développement économique et social qui se déroule au-delà du point d’eau. Enfin, 12 mécaniciens de pompes ont été formés et équipés de trousses d’outils et de vélos afin d’assurer la réparation et l’entretien des points d’eau.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon