Promotion de la sécurité alimentaire dans les bassins versants du Choluteca et Rio Negro (PROSADE)


Organisation Déclarante:CARE Canada
Budget Total ($CAD):$ 13,000,000
Délai d’exécution: mars 31, 2010 - mars 31, 2017
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


CARE Canada

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Honduras - $ 13,000,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Sécurité alimentaire & agriculture (80 %)

Eau, assainissement & hygiène (EAH) (20 %)

Haut de la page

Description


L’objectif de ce projet est d’améliorer la sécurité alimentaire pour 21 400 familles pauvres dans les zones rurales des bassins versants du Choluteca et du Rio Negro dans le sud du Honduras par une meilleure productivité agricole, par la diversité et la promotion de pratiques durables dans la gestion des ressources naturelles. Le projet inclut les activités principales suivantes : 1) provision d’assistance technique et de formation aux agriculteurs (en collaboration avec le Centre pour l’agriculture tropicale); 2) facilitation à l’accès aux semances résistantes à la sécheresse pour la production; 3) promotion de l’adoption de pratiques agricoles environnementalement durables; 4) provision d’assistance aux municipalités pour permettre le développement et la mise en oeuvre de plans de gestion intégrale des bassins versants et de prévention des désastres; et, 5) création d’un système financier auto-suffisant qui permet l’accès au crédit par les petits agriculteurs pour l’obtention de nouvelles technologies (par exemple, système d’irrigation par gouttes) et aux municipalités de financer la réhabilitation des système d’approvisionnement en eau.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Personnes âgées, femmes Personnes âgées, hommes
Description: Zone rurale
Population Ciblée Directement: 10,000
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Ceci est une nouvelle fonction qui s’inscrit dans les efforts investis par l’ACDI pour accroître la transparence. Cette information sera disponible uniquement pour les projets approuvés après le 15 octobre 2011. Pour les autres projets, l’information sur les résultats escomptés est généralement comprise dans la description.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus en mars 2016 : Gestion de l’eau et du risque :

1) on a élaboré 19 plans d’action pour des bassins hydrographiques visant à protéger l’environnement et 19 comités locaux de bassins hydrographiques organisés dans lesquels 62 % des femmes, qui occupent maintenant des postes décisionnels, ont été formées pour mieux gérer le risque et s’adapter aux changements climatiques;
2) on a réhabilité des infrastructures de l’eau et de l’assainissement dans 17 écoles;
3) on a construit 676 latrines;
4) une entreprise dirigée par des femmes (Barros de Calaire) a construit 657 poêles écologiques améliorés;
5) on a installé 16 systèmes de distribution d’eau, permettant à 10 407 personnes d’avoir accès à de l’eau potable et à des installations sanitaires.

Santé communautaire :

1) on a élaboré trois plans de travail avec l’aide du ministère de la Santé afin de surveiller conjointement les niveaux nutritionnels dans les municipalités, permettant ainsi au personnel formé dans le cadre du projet d’évaluer 3 826 petites filles et petits garçons de moins de deux ans dans 37 unités de soins communautaires afin de déceler une malnutrition chronique;
2) on a donné une formation sur la nutrition, la santé et l’hygiène à 7 456 femmes, hommes et enfants, à des bénévoles de la santé et à des réseaux de femmes;
3) 97 campagnes de nutrition ont été réalisées et sept réseaux municipaux de jeunes ont été organisés.
Production agricole :
1) 2 015 agriculteurs (1 017 femmes et 998 hommes) ont appris au moins trois pratiques agricoles durables et cultivent maintenant 933,60 hectares de terre de façon plus productive à l’aide de meilleures méthodes de conservation;
2) 959 jardins familiaux ont été aménagés;
3) le projet a également permis d’élaborer un sac en géotextile novateur qui permet d’entreposer 25 000 litres d’eau de pluie par ménage;
4) on a installé 173 systèmes de micro-irrigation;
5) on a établi 1 918 structures d’entreposage du grain, mis sur pied 81 banques céréalières et 20 comités locaux de recherche agricole afin de fournir des renseignements sur les nouvelles pratiques et technologies agricoles aux agriculteurs locaux. Ainsi, 1 097 familles ont pu répondre à leurs besoins d’aliments de base grâce à l’augmentation du rendement de leurs champs de maïs (75 %) et de haricots (121 %) et à la diminution de 55,80 % des ventes aux intermédiaires.

Crédit rural :

1) 77 « cajas rurales » (épargnes rurales et fonds d’emprunt) ont été créées auprès de 2 422 membres, octroyant 49 % des crédits aux femmes;
2) on a créé quatre fonds durables de crédit renouvelable et accordé 321 prêts (ce qui dépasse l’objectif de 200 prêts) par l’entremise du fonds WaterFund qui est géré par la Coopérative Chorotega;
3) on a offert du soutien financier et technique continu au Centre d’aide aux entreprises du Golfe de Fonseca, ce qui a permis d’aider 104 petites et moyennes entreprises;
4) le projet a permis d’élaborer une proposition afin de transférer la propriété du WaterFund à un fonds régional géré par la Coopérative Chorotega avec le soutien technique du Centre d’aide aux petites entreprises du Golfe de Fonseca. À la fin du projet, la malnutrition chronique (carence selon la taille par rapport à l’âge) chez les enfants âgés de moins de deux ans a diminué de 7,9 % (base de référence = 28,1 %, évaluation finale = 20,2 %), dont 7,7 % pour les petits garçons et 8,5 % pour les fillettes; on a observé une diminution de 10,2 % des maladies diarrhéiques chez les enfants de moins de cinq ans; le niveau de vie des familles a augmenté de 36 %, ce qui dépasse l’objectif prévu de 30 %, et le revenu moyen par ménage a augmenté de 36,7 %. Le soutien du Canada a également permis d’aider plus de 28 500 familles vivant dans les 160 communautés les plus à risque dans le couloir de la sécheresse du Honduras à atténuer les changements climatiques et à s’y adapter, notamment en ayant recours aux pratiques exemplaires de gestion de l’agriculture intelligente et au réservoir le plus efficace de captage d’eau de pluie dans les régions où les sources d’eau naturelle sont rares grâce à l’utilisation d’un sac en géotextile novateur qui permet d’entreposer 25 000 litres d’eau de pluie pour chaque ménage.

Indicateurs


Indicateurs liés à la SMNE
  • %/total de ménages ayant accès à un approvisionnement en eau salubre
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon