Renforcer le mouvement pour mettre fin au mariage d’enfants


Organisation Déclarante:UNICEF
Budget Total ($CAD):$ 20,000,000
Délai d’exécution: mars 28, 2014 - mars 31, 2016
Statut: Actif
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


UNICEF

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Bangladesh - $ 2,666,000.00 (13.33%)

Burkina Faso - $ 2,666,000.00 (13.33%)

Ghana - $ 2,666,000.00 (13.33%)

Yémen - $ 2,666,000.00 (13.33%)

Zambie - $ 2,666,000.00 (13.33%)

Éthiopie - $ 2,666,000.00 (13.33%)

Region - Allocation Budgétaire Totale


Afrique subsaharienne - $ 3,520,000.00 (17.60%)

Afrique du nord - $ 484,000.00 (2.42%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Financement du développement (60 %)

Égalité des genres (40 %)

Haut de la page

Description


Ce projet vise à réduire le mariage d’enfants, le mariage précoce et le mariage forcé en mobilisant un soutien politique vigoureux, des ressources supplémentaires, de meilleurs programmes et en favorisant un suivi amélioré des progrès visant à enrayer le problème. Il se déroule dans des pays qui s’emploient de longue date à retarder le mariage et qui sont en passe d’intensifier leur action, de même que dans les pays qui ne sont pas rendus aussi loin, mais qui sont susceptibles de faire davantage. Parmi les activités du projet : 1) aider les acteurs nationaux à dresser ou à améliorer des plans assortis des ressources nécessaires pour mettre fin au mariage d’enfants; 2) aider les législateurs à élaborer des lois sur le mariage d’enfants, le mariage précoce et le mariage forcé qui sont axées sur les droits de la personne; 3) inciter les intervenants, y compris les dirigeants religieux, les enseignants, les professionnels de la santé, les professionnels de la protection des enfants, les militaires et les policiers à préconiser la fin du mariage précoce, du mariage forcé et du mariage d’enfants dans leurs collectivités; 4) concevoir de meilleures mesures pour évaluer le taux de mariage d’enfants dans les divers pays; 5) organiser des échanges Sud-Sud pour améliorer les démarches globales visant à mettre fin au mariage d’enfants, au mariage précoce et au mariage forcé dans tous les pays. Le mariage d’enfants, le mariage précoce et le mariage forcé menacent la vie et l’avenir des jeunes filles dans de nombreux pays à l’échelle mondiale. Le Canada est déterminé à intensifier ses efforts internationaux pour mettre un terme au mariage d’enfants, au mariage précoce et au mariage forcé aux quatre coins de la planète.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Unspecified
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires escomptés dans le cadre de ce projet comprennent ce qui suit : 1) volonté politique accrue et ressources suffisantes engagées par les gouvernements au Bangladesh, au Burkina Faso, en Éthiopie, au Ghana, au Yémen et en Zambie afin d’y réduire le mariage d’enfants, le mariage précoce et le mariage forcé; 2) programmation multisectorielle et coordonnée améliorée que les gouvernements et la société civile mettent en œuvre à l’échelon du pays et de la collectivité pour enrayer le mariage d’enfants, le mariage précoce et le mariage forcé; 3) recours accru aux données probantes sur la programmation et à la coopération Sud-Sud par les gouvernements et la société civile à l’échelon national, régional/continental et mondial pour mettre un terme au mariage d’enfants, au mariage précoce et au mariage forcé.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon