République centrafricaine – Assistance d’urgence – Plan International 2017


Organisation Déclarante:Plan International Canada
Budget Total ($CAD):$ 2,000,000
Délai d’exécution: avril 6, 2017 - juin 30, 2019
Statut: Actif
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Plan International Canada

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


République centrafricaine - $ 2,000,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Intervention humanitaire (100 %)

Haut de la page

Description


Mars 2017 – Depuis l’éclatement de la violence interne en mars 2013, la situation humanitaire en République centrafricaine (RCA) s’est rapidement détériorée alors que la violence intercommunautaire a dégénéré et a causé des milliers de décès, un déplacement massif des populations et de graves violations des droits de la personne. Après l’élection du nouveau président de la RCA en mars 2016, le pays a connu une période de calme salutaire mais brève. Malgré la présence d’une mission de maintien de la paix des Nations Unies (MINUSCA), les collectivités en RCA continuent d’être aux prises avec des actes de violence, des crimes armés et d’énormes besoins humanitaires. La violence s’est de nouveau manifestée à l’automne 2016, après l’assassinat dans la capitale du chef des forces armées. À l’heure actuelle, plus de 2,2 millions de personnes, soit plus de la moitié de la population, doivent recourir à l’aide humanitaire, plus de 434 000 personnes sont déplacées à l’intérieur du pays et plus de 462 000 vivent dans des pays voisins à titre de réfugiés. Le haut niveau d’instabilité et le pillage entravent la capacité des partenaires à répondre aux besoins liés à l’insécurité alimentaire généralisée, aux niveaux élevés de malnutrition chez les enfants et au taux élevé de mortalité maternelle et infantile. Grâce au soutien d’AMC, Plan International Canada vise à atténuer les souffrances et à renforcer la résilience des populations les plus vulnérables touchées par le conflit, par le biais d’initiatives de protection et de nutrition mises en œuvre dans la préfecture d’Ouham de la République centrafricaine, ce qui profite à quelque 15 000 personnes. Le projet favorise l’accès à des services de protection de l’enfance de qualité, à des soins et à de l’aide en matière de nutrition. Parmi les activités du projet, mentionnons les suivantes : (1) le recensement et la formation de groupes communautaires de protection des enfants et des victimes de violence sexiste; (2) la distribution de nécessaires d’hygiène féminine à quelque 800 femmes et adolescentes vulnérables; (3) l’établissement d’espaces protégés pour accueillir quelque 4 320 enfants à risque; (4) la formation et l’encadrement de quelque sept travailleurs en gestion de cas qui œuvrent auprès de survivants de violence sexiste et d’enfants survivants de mauvais traitements, de violence, de négligence ou d’exploitation; (5) le dépistage de la malnutrition aiguë modérée et sévère chez quelque 1 300 enfants et 150 femmes enceintes et allaitantes.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans
Description: Personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays (PDI) Zone rurale
Population Ciblée Directement: 9,690
Haut de la page

Extrants


1300
150
7
800
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats escomptés de ce projet comprennent : (1) un accès accru à des milieux protégés pour les enfants et les jeunes touchés par le conflit et les femmes à risque de violence, y compris la violence sexiste; (2) un accès accru à des services et du soutien psychosocial de qualité pour les enfants et les jeunes survivants de violence, ainsi que pour les adultes survivants de violence sexiste; et (3) un accès accru à de l’aide nutritionnelle complète pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les filles et les garçons âgés de moins de cinq ans. Le résultat ultime escompté est le suivant : vies sauvées, souffrances atténuées et dignité humaine préservée dans des pays en proie à une crise humanitaire ou à une insécurité alimentaire aiguë.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon