Sécurité alimentaire au Cambodge – Programme alimentaire mondial


Organisation Déclarante:PAM - Programme alimentaire mondial
Budget Total ($CAD):$ 4,000,000
Délai d’exécution: janvier 12, 2012 - mars 30, 2013
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


PAM - Programme alimentaire mondial

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Cambodge - $ 4,000,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (50 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Sécurité alimentaire & agriculture (50 %)

Haut de la page

Description


Le programme 2011-2016 du Programme alimentaire mondial (PAM) au Cambodge a deux objectifs clés: l’amélioration de la sécurité alimentaire et du statut nutritionnel des femmes, hommes, filles et garçons ciblés dans les provinces visées, et le renforcement de la capacité institutionelle des contreparties cambodgiennes pour développer des systèmes de sécurité alimentaire nationaux durables et adaptables. Le programme comprend trois composantes : 1) l’éducation; 2) la nutrition; 3) les biens productifs et l’appui aux moyens de subsistance. Le projet de l’ACDI contribue au programme du PAM au Cambodge.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Enfants, filles Enfants, garçons Nouveau-nés Personnes âgées, femmes Personnes âgées, hommes
Description: Zone rurale
Population Ciblée Directement: 237,778
Haut de la page

Extrants


48
5
5035
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires escomptés pour ce projet comprennent: amélioration de la nutrition et de la sécurité alimentaire des femmes, hommes, filles et garçons des ménages et communautés les plus vulnérables des provinces visées; et renforcement des systèmes nationaux de sécurité alimentaire et des modèles d’exécution adaptables et durables au Cambodge.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’à la fin de l’appui de l’ACDI (mars 2013) : distribution de 5,77 tonnes métriques de supercéréales plus (un mélange de maïs et de soya enrichi) afin d’améliorer la santé et la nutrition des mères et des enfants; distribution de 5 035 tonnes métriques de riz, dont 1 541 tonnes métriques ont été distribuées aux personnes vivant avec le VIH. Ces activités ont contribué à améliorer l’accès de 138 233 Cambodgiens pauvres, dont 643 femmes enceintes et allaitantes, 1 080 enfants entre 6 et 23 mois et 36 240 personnes vivant avec le VIH (dont 52 % de femmes), et de leur famille à de bons aliments nutritifs. Le projet a permis de fournir, en partenariat avec des organismes qui offrent des soins à domicile, des services de consultation ainsi que de l’éducation relative à la nutrition et à la santé aux personnes vulnérables, un soutien alimentaire ciblé à ces groupes. Le projet a également permis de fournir de l’aide alimentaire à 100 270 personnes (dont 19 % de femmes) qui travaillent dans des projets de travail communautaire que nous avons répertoriés en collaboration avec le gouvernement du Cambodge. Nous avons donné du travail aux agriculteurs ou aux travailleurs agricoles qui ont manqué de nourriture avant la récolte, lorsque les stocks de nourriture sont temporairement épuisés, afin de les aider à survivre. En parallèle, nous avons consolidé les actifs communautaires et l’infrastructure agricole. Le projet a aidé les collectivités à construire ou à réparer 172 kilomètres de routes rurales, 24 kilomètres de canaux d’irrigation, ainsi que 48 étangs, afin de relier les villages aux marchés et aux services, ce qui a permis d’augmenter la production agricole. En outre, il a permis de renforcer, au moyen d’ateliers, la capacité du gouvernement du Cambodge et d’organisations non gouvernementales à l’égard de la nutrition et du VIH. Ces mesures ont permis d’améliorer la santé et le bien-être économique des Cambodgiens, surtout des Cambodgiens les plus vulnérables à la faim chronique et à la malnutrition.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon