Services de santé pour femmes et filles en Haïti


Organisation Déclarante:UNOPS - Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets
Budget Total ($CAD):$ 5,000,000
Délai d’exécution: mars 20, 2013 - août 1, 2018
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


UNOPS - Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international
    • Gouvernement d'Haïti - Ministère de la Santé Publique et de la Population

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Haïti - $ 5,000,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Systèmes de santé, formation & infrastructure (50 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (25 %)

Promotion de la santé & éducation (20 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Droit, gouvernance & politique publique (5 %)

Haut de la page

Description


Ce projet appuie la reconstruction de l’École nationale des sages-femmes et d’une clinique de maternité. Le projet comporte la formation de sages-femmes professionnelles et de personnel haïtien de gestion et de la santé. La clinique de maternité comptera deux sages-femmes qualifiées et offrira des services tels des soins néonatals et d’obstétrique d’urgence, des services de planification familiale, des services de prévention et de dépistage du VIH/sida et des infections transmises sexuellement, ainsi que des services aux victimes de violence sexuelle. Le projet vise à offrir à quelque 230 000 femmes et filles qui ont été victimes du séisme, dont 25 000 femmes enceintes, un accès accru à des services préventifs et d’urgence en matière de néonatalité et d’obstétrique. Les activités du projet visent à 1) construire une École Nationale de Sages-femmes afin d’assurer la formation de sages-femmes qualifiées; 2) travailler avec le Ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) et les partenaires du projet pour développer un nouveau curriculum pour la formation de sage-femme basée sur des standards internationaux; et, 3) construire et équiper une clinique de maternité avec une emphase sur la livraison des soins obstétricaux et néonataux d’urgence. Ce projet fait partie de l’engagement du Canada à l’égard de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés
Description: Zone urbaine
Population Ciblée Directement: 230,048
Haut de la page

Extrants


1
2
41
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires escomptés de ce projet comprennent : 1) Les sages-femmes haïtiennes reçoivent une formation de qualité, accessible aux femmes et aux hommes de manière équitable, alignée sur les attentes/besoins en soins de santé obstétricaux/néonataux et en planification familiale, prenant en compte les droits des femmes et des filles; 2) L’utilisation des soins obstétricaux/néonataux en Haïti a augmentée pour les populations desservies par la maternité construite.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats atteints jusqu’à la fin du projet en juillet 2018: 1) la reconstruction de l’Institut supérieur national de formation des sages-femmes a été complétée; 2) la construction de la clinique de maternité de Massaïde a été complétée; 3) appui au curriculum: deux partenariats créés pour les stages avec les centres hospitaliers universitaires (CHU) de Nantes et de Suresnes impliquant 25 semaines d’échange (21 en France et 4 en Haïti); 4) les capacités de sept membres du personnel d’encadrement et pédagogique ont été renforcées; 5) plus de 40 enseignants ont reçu une formation de formateurs aux pratiques de sages-femmes selon une approche par compétences; 6) des partenariats avec l’Association Action Santé Femmes, le CHU de Nantes et l’hôpital Foch Suresnes ont été développés pour le renforcement des capacités de l’équipe dirigeante et pédagogique de l’INSFSF; 7) l’INSFSF a accueilli 4 promotions de 40 sages-femmes soit 160 élèves inscrits; et 8) formation en santé sexuelle et reproductive, incluant la violence basée sur le genre, ont été offertes à 160 diplômées.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon