Technologie pour la gestion durable de l’eau


Organisation Déclarante:Change for Children
Budget Total ($CAD):$ 4,400,000
Délai d’exécution: janvier 1, 2018 - mars 31, 2022
Statut: Actif
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Change for Children

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada
  • ONGs

    • SIMAS Nicaragua

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (90.00%)
  • ONGs

    • Change for Children (10.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Nicaragua - $ 4,400,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Eau, assainissement & hygiène (EAH) (100 %)

Haut de la page

Description


Ce projet vise à renforcer la gouvernance communautaire des ressources en eau dans le nord-ouest du Nicaragua grâce à l’utilisation novatrice de la technologie. On a recours à des tablettes et à une plateforme numérique collective pour renforcer les capacités de 365 comités communautaires de l’eau, en particulier des femmes, afin d’améliorer la gestion communautaire des réseaux d’alimentation en eau. On utilise également la technologie pour amener les gouvernements à rendre des comptes sur l’accès à l’eau et les services connexes par l’échange de renseignements, l’autonomisation juridique et la défense collective des droits. Le projet comprend également la construction et la remise en état de réseaux d’alimentation en eau dans plus de 40 communautés.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Enfants, filles Enfants, garçons Nouveau-nés Personnes âgées, femmes Personnes âgées, hommes
Population Ciblée Directement: 120,000
Haut de la page

Extrants


11
365
40
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


1. 365 comités communautaires de l’eau ont légalisé et géré leurs ressources en eau, au moins 60 % des postes de direction étant occupés par des femmes.
2. 11 municipalités, dont 50 % de femmes élues et salariées, travaillent avec les communautés pour gérer de façon durable l’approvisionnement en eau et les services connexes.
3. 40 réseaux communautaires d’alimentation en eau ont été construits ou remis en état.
4. 120 000 personnes ont accès à un réseau d’approvisionnement en eau sûr et durable.

Parmi les résultats intermédiaires escomptés du projet : 1) grâce à l’utilisation de la technologie, participation équitable et inclusive accrue, surtout chez les femmes et les groupes marginalisés, aux processus décisionnels relatifs aux systèmes d’approvisionnement en eau et à la gestion durable des ressources en eau; 2) utilisation accrue de la science et de la technologie par les gens, en particulier les femmes et les groupes marginalisés, pour exiger que les gouvernements rendent des comptes en ce qui concerne les besoins liés à l’approvisionnement en eau et à la gestion durable des ressources en eau; 3) grâce à l’utilisation de la technologie, sensibilité accrue des institutions publiques à l’égard des besoins des gens (en particulier les femmes et les groupes marginalisés) en matière de systèmes durables d’approvisionnement en eau et de gestion des ressources en eau.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon