Vision Mondiale Canada – Stages internationaux 2013-2014


Organisation Déclarante:Vision Mondiale Canada
Budget Total ($CAD):$ 178,780
Délai d’exécution: mars 8, 2013 - mars 31, 2014
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Vision Mondiale Canada

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Haïti - $ 27,496.36 (15.38%)

Mexique - $ 27,496.36 (15.38%)

Ouganda - $ 13,766.06 (7.70%)

Zimbabwe - $ 13,766.06 (7.70%)

Éthiopie - $ 13,766.06 (7.70%)

Ghana - $ 13,748.18 (7.69%)

Laos - $ 13,748.18 (7.69%)

Mozambique - $ 13,748.18 (7.69%)

Sierra Leone - $ 13,748.18 (7.69%)

Sénégal - $ 13,748.18 (7.69%)

Tanzanie - $ 13,748.18 (7.69%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Promotion de la santé & éducation (13 %)

Nutrition (9.5 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Développement économique & autonomisation (34 %)

Sécurité alimentaire & agriculture (23.5 %)

Droits de la personne, plaidoyer & mobilisation du public (7 %)

Éducation (7 %)

Droit, gouvernance & politique publique (6 %)

Haut de la page

Description


Ce projet fait partie du programme de stages internationaux pour les jeunes (PSIJ) de l’ACDI, programme financé par la Stratégie emploi jeunesse (SEJ) du gouvernement du Canada. Le PSIJ contribue au SEJ en fournissant à un large éventail de jeunes diplômé(e)s canadien(ne)s une expérience enrichissante de travail à l’étranger en développement international.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Adultes, hommes
Population Ciblée Directement: 13
Haut de la page

Extrants


13
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires escomptés de ce projet comprennent : i) sensibilisation accrue parmi les jeunes canadiens, hommes et femmes, aux possibilités égales d’emploi au niveau international; ii) employabilité accrue et égale des femmes et hommes stagiaires du Programme de stages internationaux pour les jeunes (PSIJ) au Canada et dans le domaine du développement international; iii) capacité accrue des femmes et hommes stagiaires du PSIJ à contribuer au développement international de manière sensible aux inégalités entre les femmes et les hommes.

Résultats Obtenus


Les résultats obtenus à la fin du projet (mars 2014) comprennent : La coordination de 13 stages s’est déroulée dans 11 pays (en Éthiopie, au Ghana, en Haïti, au Laos, au Mexique, en Mozambique, au Sénégal, en Sierra Leone, en Tanzanie, en Ouganda, au Zimbabwe). Les stagiaires ont appuyé les partenaires locaux dans une variété d’activités, dont l’appui à deux projets du MAECD : le premier pour « Appuyer les systèmes pour améliorer la santé des mères, nouveau-nés et enfants et la nutrition » (SUSTAIN) en Tanzanie; et le second en Sierra Leone, au Ghana et au Sénégal pour une « Approche systémique à l’amélioration et de maintenir la sécurité alimentaire en Afrique occidentale » (SATISFY). Le stagiaire de SUSTAIN en Tanzanie a participé à la conception et à la mise en œuvre d’un système de technologie de l’information qui facilite le suivi des résultats du projet. Les trois stagiaires de SATISFY ont travaillé dans des pays différents. Le premier a participé à l’exploration des pratiques du secteur de l’agro-entreprise et l’intégration de nouvelles technologies agricoles, le second a travaillé à des enquêtes de nutrition familiale et a évalué les liens qui existent entre la production agricole et l’alimentation, et le troisième a participé à l’élaboration d’un modèle d’entreprise pour la transformation des aliments. Les stagiaires ont acquis de nouvelles compétences et aptitudes qui les ont sensibilisés aux difficultés du travail de développement dans le contexte des pays en développement. Par exemple, ils ont appris à utiliser les outils et à appliquer les méthodologies de développement de manière pratique directement sur le terrain. Ils ont également acquis une meilleure compréhension de l’importance d’avoir des compétences en matière d’égalité entre les sexes et leur impact, en plus d’avoir des connaissances dans les secteurs d’intervention, comme pour l’utilisation du système d’information géographique (SIG) qui sert à effectuer des analyses de la chaîne de valeur ou à développer des stratégies de réduction de risques de catastrophe.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon