Aider à évaluer et à suivre la croissance de l’utérus au berceau

La semaine dernière, les premières normes internationales pour évaluer la croissance fœtaleet la grosseur des nouveau-nés ont été publiées dans The Lancet. Les normes ont été développées dans le cadre du Projet INTERGROWTH-21st, auquel ont collaboré plus de 300 cliniciens et chercheurs appartenant à 21 institutions de partout dans le monde, incluant l’Hôpital pour les enfants malades (SickKids) de Toronto, au Canada.Ce projet sur six ans a été financé par la Fondation Bill & Melinda Gates.

Chaque bébé est unique et il est difficile de définir un concept de normalité qui s’applique à l’échelle de la planète; malgré cela, les nouvelles normes permettent aux professionnels de la santé de suivre l’évolution de la croissance « de l’utérus au berceau » d’une façon normalisée. Les normes internationales – une pour les fœtus en croissance et l’autre pour les nouveau-nés – fournissent aux médecins et aux sages-femmes des outils cliniques qui peuvent être immédiatement incorporés à leur pratique durant la grossesse et lors de la naissance. Les chercheurs ont utilisé l’ approche conceptuelle, le modèle d’étude et les instruments de mesure utilisés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour développer les normes internationales de croissance de l’enfant de 0 à 5 ans.

Le Projet INTERGROWTH-21st a étudié toutes les femmes qui ont accouché dans certaines zones sélectionnées du Brésil, de la Chine, de l’Inde, du Kenya, de l’Italie, du Royaume-Uni et des États-Unis, où les femmes ont reçu des soins de santé fondés sur l’expérience clinique et où les contraintes environnementales et nutritionnelles étaient minimes. Au sein de l’ensemble des populations, des femmes en santé, bien nourries et dont les grossesses ne présentaient pas de problème ont été sélectionnées pour l’élaboration des normes.

L’étude est unique d’abord parce qu’elle couvre des populations entières; ensuite parce qu’elle est basée sur un grand nombre de mères et d’enfants; enfin, parce que la formation, la méthodologie de recherche, l’équipement et le contrôle de la qualité ont été normalisés dans tous les sites d’étude. À la naissance, la longueur, le poids et la circonférence de la tête de près de 60 000 bébés ont été mesurés. La croissance de près de 4 500 de ces bébés a été suivie depuis les débuts de la grossesse jusqu’à la naissance grâce à l’utilisation de mesures par échographies (p. ex., les circonférences de la tête et de l’abdomen).

Les nouvelles normes internationales de croissance des fœtus et des nouveau-nés décrivent comment les bébés dans l’utérus devraient croître lorsqu’ils reçoivent les soins de santé et la nourriture appropriés et qu’ils grandissent dans un environnement sain. Il s’agit d’outils fiables pour déceler une croissance inadéquate qui peuvent être utilisés pour les 120 millions de bébés qui naissent chaque année dans le monde. En outre, l’obésité de plus de nourrissons dans les régions développées pourrait être diagnostiquée dès la naissance et traitée plus tôt de façon à prévenir le développement de maladies chroniques plus tard dans leur vie. Les chercheurs doivent maintenant travailler conjointement avec les professionnels de la santé à l’échelle régionale, nationale et internationale pour introduire, partout dans le monde, les nouveaux outils dans les pratiques.

Ces nouvelles normes pour la croissance fœtale et pour la grosseur des nouveau-nés, et ces méthodes normalisées pour comparer la longueur, la hauteur et la circonférence de la tête durant l’âge gestationnel sont la meilleure façon de comparer différentes populations d’une partie du globe à l’autre. Les chercheurs espèrent que leur usage répandu, combiné à celui des normes actuelles de l’OMS contribuera à améliorer l’issue des grossesses et à réduire la mortalité et la morbidité périnatales à l’échelle mondiale.

Pour consulter les articles complets dans The Lancet, visitez: www.thelancet.com/series/child-death-in-high-income-countries

M. Zulfiqar Bhutta est codirecteur du SickKids Centre for Global Child Health, l’un des auteurs principaux du Projet INTERGROWTH-21st et président du comité directeur de l’étude.

Published:

septembre 18, 2014


Auteur:

M. Zulfiqar Bhutta


Catégories:


Partager cette publication:


Icon