La Croix-Rouge canadienne appuie le Croissant-Rouge du Pakistan afin d’offrir de l’aide vitale aux mères, aux nouveau-nés et aux enfants au Pakistan

Chaque jour, des milliers de femmes célèbrent l’une des plus extraordinaires expériences de la vie, soit celle de la maternité. Malgré tous les progrès réalisés dans la réduction de la mortalité infantile et maternelle dans les deux dernières décennies, à l’échelle mondiale, la réalité demeure que toutes les trente secondes, les premiers moments qu’une mère partage avec son nourrisson se terminent abruptement le jour même de l’accouchement.

J’aimerais vous raconter l’histoire de Gul Sanga, une mère qui chaque jour, souffre de la perte de son bébé. Je l’ai rencontrée dans son village rural de Swat, où plus de 60 % des accouchements se déroulent à la maison sans compétences ni outils officiels. Son regard exprimait une profonde tristesse en parlant du décès de son quatrième enfant, une petite fille, survenu 18 mois plus tôt. Son bébé n’a pris que quelques brèves respirations avant de s’éteindre.

Quatre fois sur cinq, un bébé souffrant d’asphyxie postnatale peut être ressuscité. Il ne suffit que de la présence d’un agent de la santé possédant la formation de base. Toutefois, 25 % des décès néonatals sont causés par l’asphyxie postnatale, car même ce type de soin est hors de portée pour de nombreuses femmes. Gul Sanga était l’une d’elles. Son petit ange est décédé puisque l’accoucheuse l’ayant assistée n’était pas adéquatement formée.

Gul Sanga m’a dit qu’elle a pleuré chaque jour jusqu’à ce qu’elle rencontre Farzana, une agente de la santé féminine formée par le Croissant-Rouge du Pakistan avec l’appui de la Croix-Rouge canadienne. Farzana l’a informée de l’importance des visites prénatales et postnatales durant diverses séances communautaires ainsi que du besoin de se rendre à un établissement de santé à temps pour l’accouchement. Grâce à Farzana, Gul Sanga a décidé de recevoir des soins prénatals au Centre de santé rural Chuprial alors qu’elle était enceinte de son cinquième enfant. Au début, ces visites étaient intimidantes pour Gul Sanga, qui n’a jamais été à l’école et qui n’était jamais sortie de son quartier. Mais elle faisait confiance à Farzana et elle a accouché de son fils à l’hôpital en toute sécurité.

Lors de ma visite à Swat, Gul Sanga s’était présentée au Centre de santé rural Chuprial pour une visite postnatale. Son nouveau-né dans ses bras, elle a remercié Farzana de lui avoir redonné le goût de vivre une vie normale.

Le Croissant-Rouge du Pakistan, avec l’appui de la Croix-Rouge canadienne, aide le ministère de la Santé au Centre de santé rural Chuprial en renforçant la capacité des agents de santé gouvernementaux et en faisant la promotion de la santé par le biais de bénévoles du Croissant-Rouge du Pakistan. Grâce à ces activités, des milliers de femmes comme Gull Sanga reçoivent les soins appropriés pour elles et leur bébé.

Rédigé par Samia Khan, agente principale de communication, Délégation de la Croix-Rouge canadienne au Pakistan.

La santé maternelle, néonatale et infantile est une priorité de la Croix-Rouge canadienne. Par ses programmes communautaires intégrés, des interventions abordables et l’amélioration de l’accès aux soins de santé, la Croix-Rouge sauve de nombreuses vies dans des pays comme le Pakistan, le Kenya, le Mali, le Libéria et Haïti. Cliquez ici pour vous informer sur les programmes de la Croix-Rouge en SMNE.

 

Published:

août 25, 2014


Auteur:

Samia Khan


Catégories:


Partager cette publication:


Icon