Quelles sont les véritables perspectives des Canadiennes et Canadiens en matière de politique étrangère? Exercice de démocratie délibérative unique en son genre pour explorer les perspectives des Canadiennes et Canadiens au sujet d’un éventail d’enjeux de politique étrangère

12 mars 2021 (OTTAWA) – Quatre cents Canadiennes et Canadiens se réuniront virtuellement samedi et dimanche pour discuter d’enjeux pressants de la politique étrangère dans le cadre du premier exercice de démocratie délibérative de cette envergure au Canada, la Politique étrangère selon le peuple canadien. Cet événement est tenu les 13 et 14 mars par le Partenariat canadien pour la santé des mères et des enfants (CanSFE) et Global Canada.

« Le monde a subi de profonds changements, qui ont de graves conséquences. Afin de pouvoir répondre efficacement aux nouvelles réalités, le Canada doit se doter d’une politique étrangère élaborée en fonction de ce que les Canadiennes et Canadiens comprennent et souhaitent », dit Ben Rowswell, président du CIC. « La mission du CIC est d’encourager les citoyennes et citoyens à exprimer leur point de vue en matière d’affaires étrangères. Pour nous, c’est la manière la plus efficace de mobiliser les gens ordinaires dont la vie et les moyens d’existence sont plus que jamais perturbés par ce qui se passe ailleurs dans le monde. »

L’exercice de délibération des deux prochains jours est la deuxième des trois étapes du processus mis en place :
• Premièrement, deux groupes formant des échantillons représentatifs de la population canadienne ont répondu à un sondage sur leurs perspectives relativement à un éventail d’enjeux de politique étrangère : un groupe témoin de 1 000 personnes et un autre groupe de 400 personnes.
• Deuxièmement, le groupe de 400 Canadiennes et Canadiens se réunit les 13 et 14 mars pour discuter des enjeux, après avoir reçu et pris connaissance de documents d’information approfondis sur chacun des enjeux.
• Troisièmement, les deux groupes, soit le groupe témoin de 1 000 personnes et le groupe de 400 personnes ayant participé à l’exercice de délibération, répondront à un nouveau sondage qui permettra d’évaluer l’effet des discussions des 13 et 14 mars sur les perspectives des personnes participantes.

« Pour le CanSFE, cette initiative vise à éclairer les raisons pour lesquelles les Canadiens et Canadiennes ont les opinions qu’ils ont », dit Julia Anderson, chef de la direction du CanSFE. « Nous sensibilisons et mobilisons constamment les Canadiennes et Canadiens sur les relations internationales, la santé mondiale, la pandémie de COVID-19, l’accès aux vaccins et bien d’autres sujets; mais sur quoi s’appuient-ils réellement pour se forger des opinions et des perspectives à ces égards? C’est la question à laquelle répondra La politique étrangère selon le peuple canadien. »

Un rapport fera état de ce processus et de l’évolution des perspectives des participantes et participants à la suite des discussions des 13 et 14 mars qui auront lieu à l’aide d’une plateforme créée par le Centre for Deliberative Democracy de l’Université Stanford.

« Ce sera un fascinant processus populaire et non partisan d’élaboration de politique qui pourra vraisemblablement être reproduit dans d’autres domaines », dit Robert Greenhill, président exécutif de Global Canada. « Les enseignements que nous pourrons tirer de ce processus pourraient être tout aussi utiles que les éléments de politique qui s’en dégageront. »

L’exercice de démocratie délibérative des 13 et 14 mars s’amorcera par une allocution des anciennes ministres fédérales Lisa Raitt et Anne McLellan qui, de concert avec un groupe d’ex-parlementaires de tous les horizons politiques, observent l’initiative et y participent depuis le départ. Les discussions ne sont pas ouvertes au public, mais un rapport exhaustif en rendra compte à une date ultérieure.

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour fixer une entrevue, veuillez communiquer avec :
Kristina Proulx, Temple Scott Associates 613-322-9235 ou [email protected]

Le CIC | Le mandat du Conseil international du Canada est de donner une voix aux citoyens en matière de politiques étrangères. Fondé il y a 92 ans par Sir Robert Borden, le CIC est un organisme non partisan, communautaire et axé sur les citoyens. Le CIC possède 17 sections d’un bout à l’autre du Canada, de Halifax à Prince George.

CanSFE | Le Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants regroupe environ 100 organisations non gouvernementales (ONG), établissements pédagogiques, associations de professionnels de la santé et individus canadiens qui s’associent afin d’améliorer la santé des femmes et des filles dans plus de 1 000 communautés à l’échelle mondiale.

Canada Global | Canada Global réunit des Canadiens et des Canadiennes occupant des postes de direction dans le monde entier et repose sur deux principes fondamentaux. Premièrement, il est dans l’intérêt stratégique du Canada d’accroître son influence dans le monde. Deuxièmement, l’influence du Canada sera amplifiée si les organismes canadiens et
les citoyens travaillent ensemble, de manière coordonnée et complémentaire, guidés par des principes généraux clairement définis.

Published:

mars 13, 2021


Catégories:


Partager cette publication:


Icon