Shanti Uganda lance un projet de soins post-partum à domicile

Les études ont montré que les premières semaines après l’accouchement sont critiques pour les mères et les nouveau-nés en Ouganda, alors que moins de 50 % des nouvelles mères ont accès à des services de soins post-partum. Cette situation est notamment attribuable aux facteurs suivants :

  • Les perceptions négatives quant à l’opportunité d’obtenir des soins à l’extérieur du foyer et du cercle familial étendu
  • L’accès limité ou inexistant à des centres de soins
  • Le manque de connaissances ou d’information en matière de soins post-partum, d’hygiène et de signes avant-coureurs de problèmes

Afin de minimiser la mortalité infantile et maternelle durant cette période cruciale, Shanti Uganda a lancé un nouveau projet financé par Grands Défis Canada, Propelling Motherhood (Propulser la maternité). Le projet vise à offrir des soins post-partum à domicile à au moins 480 femmes et nouveau-nés et à effectuer 1 920 visites à domicile pour créer un modèle éprouvé qui pourra être utilisé dans d’autres districts de l’Ouganda et partout dans le monde.

Le projet permet de former 20 membres de l’équipe de santé du village (ESV) pour effectuer des visites post-partum à des femmes qui ont accouché à la maison des naissances Shanti Uganda et au Centre de soins Kasana IV, l’hôpital public situé le plus près. Les visites ont lieu à domicile 24 heures, 48 heures, 7 jours et 21 jours après l’accouchement, les membres de l’ESV offrant du soutien et de l’information aux mères. Les membres de l’ESV sont aussi en mesure de déceler les signes avant-coureurs de problèmes et d’assurer le retour à l’hôpital des mères ayant besoin de soins supplémentaires.

Shanti lab tech, Sarah with VHT, Joy discussing postpartum care
Sarah, technicienne de laboratoire de Shanti Uganda, en compagnie de Joy, membre de l’ESV, discutant de soins post-partum.

Les membres de l’ESV ont à leur disposition, sur appel, 10 conducteurs de boda (moto-taxi) qui peuvent les emmener au domicile des nombreuses femmes vivant loin des centres de soins et transporter vers un centre de soins les mères et les nouveau-nés éprouvant des problèmes. Grâce au recrutement de travailleuses et travailleurs en soins communautaires, le projet permet d’offrir des services de soins à domicile personnalisés qui s’inscrivent dans les structures culturelles en place, tout en surmontant les perceptions négatives à l’égard des soins hors des cercles familiaux. Le transport par boda assure des déplacements sécuritaires à partir du domicile vers des centres de soins de santé qui seraient sinon inaccessibles.

Le projet fait aussi une large place à des applications mobiles en santé. Les membres des ESV ont appris à utiliser une application sur téléphone intelligent pour recueillir des données à chaque visite à domicile. Ces données servent ensuite à suivre les tendances collectives en matière de besoins et les impacts du projet.

Les membres de l’ESV, accompagnés des conducteurs de boda, ont effectué leurs premières visites à domicile auprès de femmes et de nouveau-nés en août. Ils ont jusqu’à maintenant visité 102 mères et fait 370 visites. Au cours des 370 visites, ils ont décelé des problèmes de santé et permis de sauver ou d’améliorer 42 vies. Selon Margaret de l’ESV, ces services sont bien accueillis dans la communauté. Elle explique : « Les mères sont contentes parce qu’elles aiment retourner rapidement chez elles après l’accouchement. Il leur est souvent difficile de retourner à l’hôpital, mais facile de recevoir des soins à domicile. La communauté accueille très favorablement le projet. Les gens voient que nous valorisons les mères, que nous sauvons la vie de mères. »

VHT Margaret with boda driver Sam enroute to a client for a postpartum visit
Margaret, membre de l’ESV, avec Sam, conducteur de boda en route vers le domicile d’une cliente pour une visite post-partum.

Le projet prendra fin en mai 2018. Shanti Uganda souhaite déjà accroître les visites à domicile et élargir la portée du projet pour autant qu’il dispose des fonds et des ressources nécessaires.

Le projet Propelling Motherhood compte parmi les multiples efforts que déploie Shanti Uganda pour autonomiser les femmes et fournir des soins de santé de grande qualité aux populations les plus vulnérables.

 

Cet article a été initialement publié sur le site Web de Shanti Uganda.

Published:

janvier 11, 2018


Auteur:

Shanti Uganda


Catégories:


Partager cette publication:


Icon