Dans une approche interactive et axée sur le dialogue, la conférence Un monde en bonne santé : dialogues sur la santé, le genre et la résilience climatique rassemblera des acteurs et des leaders clés du domaine en vue d’examiner de manière critique la façon dont le climat, la santé et les actions transformatrices en matière d’égalité des genres pourraient être intégrés de manière plus efficace dans notre travail. 

Le programme est accessible ci-dessous!

Voici ce que le programme de la conférence vise à apporter aux participant·e·s :

  • Des connaissances et des outils pour les aider à définir des engagements précis, mesurables et atteignables en ce qui concerne l’intégration de la résilience climatique dans les stratégies et programmes de santé et d’égalité des genres. 
  • Des directives quant aux prochaines étapes à suivre pour réaliser leurs engagements.
  • Des données probantes et des ressources communautaires existantes pour les aider à réaliser leurs engagements.

Les activités du programme permettront d’aborder le changement au niveau systémique, sectoriel et communautaire. Il y aura différents formats de séances, y compris des discussions dirigées, des causeries et des ateliers. 

Toutes les heures sont locales. Les activités présentées pourraient faire l’objet de modifications avant la publication du programme complet et le début de la conférence. Les séances se dérouleront dans plusieurs salles.

9 h à 10 h 30

11 h à 12 h 30

13 h 30 à 15 h

15 h 30 à 17 h

17 h à 18 h 30

9 h à 10 h 30

10 h 45 à 12 h 15

13 h 15 à 14 h 45

15 h à 16 h


9 h à 10 h 30 – Allocution d’ouverture et remarques

11 h  à 12 h 30 – Leadership autochtone, apprentissage et solidarité

Ce groupe de discussion invite des membres de diverses communautés autochtones à expliquer comment les connaissances et les pratiques traditionnelles ont été utilisées, et continuent de l’être, pour faire face aux impacts du changement climatique sur la santé et s’y adapter. Une attention particulière sera portée au leadership des femmes autochtones dans la promotion de la résilience et la conception de solutions pertinentes. Les panélistes expliqueront comment la réconciliation est liée à la justice climatique. Les participant·es auront l’occasion de découvrir comment ces enseignements peuvent être transmis et intégrés à l’échelle mondiale.

11 h  à 12 h 30 – Carrefour climatique : migrations, déplacements et opportunités

Les conditions météorologiques extrêmes, la transformation des paysages et l’inaccessibilité des sources de nourriture et d’eau contribuent de plus en plus aux migrations et aux déplacements de populations, alors que les communautés partent à la recherche de sécurité, de revenus et de ressources nécessaires à leur survie. Les populations déplacées, en particulier les femmes et les jeunes, sont également vulnérables à une myriade de traumatismes physiques et mentaux. Ce dialogue se penchera sur le croisement et l’influence mutuelle du climat, de la santé et des déplacements. Elle tiendra également compte de la manière dont les politiques et les programmes peuvent mieux atténuer les risques, soutenir l’autonomie et offrir des solutions sûres et justes.

13 h 30 à 15 h – Partenariats mondiaux et collaboration multilatérale sur le climat et la santé

Au cours de cette séance, les panélistes réfléchiront au rôle des agences multilatérales et des partenariats mondiaux dans la promotion de la collaboration entre les gouvernements, la société civile, les organisations internationales et les communautés locales. En mettant en évidence les réussites et les domaines nécessitant des efforts supplémentaires, les panélistes discuteront du potentiel de ces partenariats à améliorer la résilience, à faciliter les efforts intersectoriels et à renforcer la préparation face aux défis mondiaux en matière de climat et de santé. La conversation se penchera sur les contributions uniques de ces partenariats qui soutiennent et investissent dans l’action anticipative pour atténuer les effets du changement climatique et des crises sanitaires.

13 h 30 à 15 h – Le point sur la crise mondiale de la faim

Cette séance mettra en lumière les défis croisés des crises climatiques, des impacts sur la santé ainsi que du genre dans le contexte de l’insécurité alimentaire. En se penchant sur les interventions des organisations humanitaires, la séance examinera leur façon d’aborder et de traiter les situations d’urgence climatique. Les panélistes exploreront les ramifications sanitaires de la crise de la faim, en tenant compte de ses différents effets sur divers secteurs de la santé. L’intégration de cadres transformateurs en matière d’égalité des genres sera au cœur de la discussion, offrant des perspectives sur la création d’approches à l’épreuve des changements climatiques. Les participant·es ouvriront un dialogue sur la nécessité de coordonner les réponses humanitaires et les stratégies de préparation. Ensemble, ils et elles évalueront les interventions immédiates ainsi que les stratégies à long terme visant à atténuer les conséquences des catastrophes climatiques sur la sécurité alimentaire et la santé à l’échelle mondiale.

13 h 30 à 15 h – Une prise en compte efficace des enjeux environnementaux dans les programmes de santé

En compagnie de collègues d’Affaires mondiales Canada (AMC), les participant·es discuteront de l’intégration efficace des enjeux climatiques dans les propositions et les rapports des projets de santé mondiale. Les participant·es seront invité·es à tenir compte des interactions nuancées entre l’environnement et la santé. En outre, ils et elles examineront les opportunités qui peuvent être exploitées pour atténuer les dommages et renforcer l’impact positif de leurs projets sur l’environnement. Les participant·es découvriront également les ressources disponibles au sein d’AMC, dont la formation et l’expertise technique, en ce qui concerne l’intégration d’enjeux climatiques dans les programmes de santé, et pourront formuler des commentaires en vue d’orienter les prochaines directives.

15 h 30 à 17 h – Faire avancer le dialogue sur le climat, la santé et le genre dans une période d’instabilité croissante

La crise climatique. La sécurité sanitaire. Les droits des femmes et l’autonomie corporelle. Ces enjeux complexes peuvent s’avérer difficiles à aborder individuellement. Quand ils se croisent, il est facile de trouver des politiques polarisantes, des chocs culturels et des informations erronées. Ce groupe de discussion abordera les défis et les voies à suivre pour favoriser un dialogue productif et un engagement clair et marquant. Des exemples seront tirés de divers médias tels que le cinéma, la littérature scientifique et le journalisme. Cette discussion unique sera l’occasion d’entendre des voix et des points de vue internationaux sur ce qui incite réellement les gens à agir et sur les leçons que notre secteur peut tirer alors que nous cherchons à faire connaître nos propres histoires.

15 h 30 à 17 h – La résilience : une optique intersectionnelle

S’appuyant sur des expériences vécues dans diverses régions géographiques, cette discussion interactive examinera comment les notions d’interdépendance chez les humains et de résilience de la nature sont étroitement liées. Les panélistes réfléchiront à la manière dont une perspective holistique et intersectionnelle du concept de résilience met en évidence la manière dont l’identité, l’expérience et le contexte s’influencent mutuellement. La nature profondément contextuelle de la résilience sera abordée par le biais d’exemples précis de programmes et d’approches globales conçus pour soutenir la santé et le bien-être des personnes et des lieux.

15 h 30 à 17 h – Une seule santé, dès aujourd’hui

Si l’approche « Une seule santé » n’est pas nouvelle, il n’en demeure pas moins que des stratégies claires et concrètes pour sa mise en œuvre sur le plan des politiques et des pratiques sont nécessaires. Le groupe de discussion se penchera sur les conceptions contemporaines de cette approche, en abordant ses principes et leur évolution. Les panélistes réfléchiront à la manière dont l’égalité des genres et les droits de la personne sont de plus en plus au cœur de l’approche « Une seule santé » et s’appuieront sur des exemples précis d’intégration et de mise en œuvre concluantes de ses principes à l’échelle locale, nationale et mondiale.

17 h à 18 h 30 – Réception en soirée (Thème : Ce territoire : le passé et le présent du climat, de la santé et du genre au Québec)


9 h à 10 h 30 – Innovation et technologie : quelles en sont les incidences sur les populations et la planète?

Cette séance porte sur les dimensions pratiques et éthiques de la technologie, de l’IA et de l’innovation dans le contexte de la santé mondiale et de la crise climatique. Le groupe de discussion se penchera sur la manière dont les technologies peuvent être mises au service des populations vulnérables touchées par la crise climatique et avoir des incidences sur elles, en soulignant l’importance d’une perspective d’égalité des genres dans l’élaboration des solutions. Les participant·es verront comment l’IA peut améliorer l’accès à des informations cruciales et renforcer le pouvoir des communautés confrontées à des problèmes de santé mondiale et à des crises environnementales. Préparez-vous à une discussion stimulante sur les responsabilités de la prise de décision éthique. En outre, cette séance suscitera des réflexions sur l’amélioration de l’accès à l’information à la lumière de la fracture numérique et sur l’évaluation de l’impact des interventions technologiques. (Veuillez noter que la description de cette séance a été réalisée avec l’aide de ChatGPT).

9 h à 10 h 30 – Une affaire de partenariat

Au cours de cette séance, les panélistes analyseront les objectifs communs (et distincts) de la société civile, du gouvernement et du secteur privé. Ensemble, le groupe de discussion abordera les multiples nuances des partenariats privés, qu’ils soient locaux ou internationaux, qu’il s’agisse de sociétés ou d’entreprises sociales. Il se penchera également sur des collaborations fructueuses et discutera des ingrédients clés d’un partenariat efficace. En exposant franchement les défis et les opportunités, ce dialogue abordera les compromis, les malaises et les priorités des partenaires sectoriels qui travaillent à l’intersection du climat, du genre et de la santé. En outre, cette discussion expliquera comment faire preuve de réalisme tout en explorant les possibilités.

9 h à 10 h 30 – Le climat et les droits reproductifs

Ce dialogue se penchera sur les liens complexes et cruciaux entre la crise climatique et les droits reproductifs, en se concentrant sur les défis communs que constituent les ressources, l’urgence et l’inclusion. Les participant·es auront l’occasion de découvrir des exemples d’impacts croisés sur le plan pratique et politique. Les panélistes évoqueront des exemples où les bailleurs de fonds ont investi dans ces intersections et les leçons à en tirer en vue d’un engagement futur avec les parties prenantes dans les domaines du climat et de la SDSR.

10 h 45 à 12 h 15 – Prendre la vague : un atelier sur l’intégration de l’action climatique dans votre stratégie organisationnelle

L’atténuation des risques liés au changement climatique relève de notre responsabilité collective et est vitale pour l’avenir de nos organisations et des communautés avec lesquelles nous établissons des partenariats. L’élaboration d’une stratégie climatique et la gestion responsable du climat par votre organisation ne devraient pas être une tâche insurmontable! Grâce à cet atelier pratique, les participant·es pourront mieux comprendre les éléments clés d’une stratégie climatique, dont les définitions et les concepts fondamentaux, et recevront des conseils pour les guider. Cet aspect sera renforcé par des exemples précis du parcours organisationnel de One Drop, soutenu par Clearsum. Ce sera également une bonne occasion de faire tomber les cloisons et d’élaborer des stratégies collectivement afin de maximiser l’impact.

10 h 45 à 12 h 15 – Perte, dommages et résilience : perspectives des jeunes et des enfants sur le climat et l’équité en matière de santé

Cette séance vise à encourager les discussions sur la manière de relever les défis climatiques au sein des systèmes de santé tout en favorisant l’équité et des solutions concrètes fondées sur les perspectives des jeunes en matière d’équité et de justice. Cette séance permettra de mieux faire entendre les voix et les considérations fondées sur les droits des jeunes dans le contexte de la crise climatique. Elle mettra également l’accent sur les risques sanitaires importants que posent les changements climatiques, qu’il s’agisse de conséquences directes telles que les maladies liées à la chaleur ou de conséquences indirectes telles que la perturbation de l’accès aux soins de santé. Les panélistes réfléchiront à des solutions pour faire face aux impacts de la crise climatique en se concentrant sur les jeunes, ce qui inclut l’adaptation menée localement, le renforcement des systèmes de santé résilients et les mécanismes de financement.

13 h 15 à 14 h 45 – Financement climatique sensible au genre : implications pour la santé mondiale

Au cours de ce dialogue, les panélistes se pencheront sur le paysage actuel du financement et des investissements climatiques et sur les possibilités de relever les défis uniques auxquels sont confrontées les femmes et les filles dans le contexte du changement climatique. Les panélistes examineront des cas où le cloisonnement des dépenses complique la tâche de mesurer les investissements réalisés et de réagir à des crises sanitaires et climatiques de plus en plus complexes. Le groupe discutera également de la disponibilité et de la nature des mécanismes de financement actuels, ainsi que des possibilités d’approches novatrices en matière d’investissement qui font de l’inclusion et de l’équité des considérations primordiales.

13 h 15 à 14 h 45 – Mesurer l’impact et (re)concevoir la recherche

Comment peut-on favoriser le caractère inclusif, communautaire et nuancé de la recherche et de l’évaluation à la jonction du climat, de la santé et des droits? Les panélistes se pencheront sur la manière dont les approches traditionnelles en matière de recherche et d’évaluation ne parviennent pas à saisir les liens complexes et contextuels entre la santé mondiale, l’égalité des genres et la crise climatique. Ensemble, le groupe de discussion réfléchira à la manière dont les mécanismes de suivi, d’évaluation, de redevabilité et d’apprentissage doivent être pertinents pour les personnes vivant en première ligne du changement climatique, et doivent être élaborés par elles. Il discutera également du paysage actuel des données, en repérant les lacunes des données accessibles et en explorant les possibilités d’investir dans l’amélioration de la collecte des données.

13 h 15 à 14 h 45 – Devenir un leader de la santé planétaire : cocréer des possibilités d’action et d’impact au sein de votre organisation

Venez découvrir les possibilités pour vous et votre organisation de devenir des leaders en santé planétaire, un domaine transdisciplinaire axé sur les solutions et un mouvement social visant à préserver la santé humaine et les systèmes naturels à l’ère de l’Anthropocène.Participez à une série d’activités de conception collaborative au cours desquelles vous examinerez les principes et objectifs fondamentaux de la santé planétaire et évaluerez leur adéquation avec votre organisation. Tirez profit des connaissances variées des autres participant·es pour découvrir et créer des possibilités pour votre organisation de transformer des idées en actions concrètes pouvant promouvoir de manière équitable des communautés et des écosystèmes plus sains.

15 h à 16 h – Séance plénière et mot de la fin : Action intergénérationnelle sur le climat, la santé et les droits

Cette séance de clôture met en avant un dialogue puissant entre une militante et un militant canadiens de différentes générations, expériences et identités, qui partagent un engagement envers la création d’un monde plus sûr et plus sain pour les générations futures. Joignez-vous à Sheila Watt-Cloutier et à Chúk Odenigbo, pour découvrir leurs perspectives authentiques sur leur expérience en tant que défenseuse et défenseur des populations et de l’environnement. La conversation portera sur l’impact de la défense des droits sur le bien-être personnel, sur les possibilités d’apprentissage et de collaboration entre les générations, et sur les responsabilités communes des aîné·es et des nouveaux et nouvelles leaders dans la création du monde que nous souhaitons voir naître.

Icon