S’Assurer que chaque mère et chaque enfant comptent : les Canadiens fondent un fonds mondial pour les mères et les enfants les plus pauvres de la planète

NEW YORK, 25 septembre 2014 – Aujourd’hui, à l’Assemblée générale des Nations Unies, Stephen Harper a annoncé que le Canada et ses partenaires ont créé un fonds mondial voué à sauver et à améliorer la vie de mères et d’enfants du monde entier. Le Canada versera 200 millions $ au Mécanisme de financement mondial (MFM), dont 100 millions $ sont réservés pour l’enregistrement de l’état civil et des statistiques de l’état civil. Cette initiative fait partie de l’engagement historique fait par le Canada en mai dernier indiquant qu’il attribuerait 3,5 milliards $ à la SMNE. Le MFM rassemblera 4 milliards $ pour financer des solutions éprouvées et efficaces. Cette annonce présente le premier mécanisme de financement de la sorte qui travaillera afin de galvaniser d’autres pays pour qu’ils s’engagent à éliminer les décès maternels et infantiles évitables à l’échelle mondiale.

La communauté internationale a accompli des progrès sans précédent à l’échelle planétaire envers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement 4 et 5, lesquels ciblent la réduction de la mortalité infantile et l’amélioration de la santé maternelle. Toutefois, chaque année, 287 000 femmes et 6,6 millions d’enfants de moins de cinq ans décèdent encore de causes évitables. Au moment où les dirigeants mondiaux se penchent sur un nouvel agenda de développement, nous ne devons pas perdre ces objectifs de vue, ni ignorer le besoin de mobiliser d’importantes ressources domestiques et internationales pour éliminer les décès maternels, néonataux et infantiles évitables. L’annonce d’aujourd’hui lance un appel aux partenaires de tous les secteurs et de tous les pays pour mettre ces ressources à contribution.

Annonce du Mécanisme de financement mondial

Le nouveau Mécanisme de financement mondial (MFM) est un pas important pour sauver chaque femme et chaque enfant d’un décès évitable. Le Réseau canadien sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants est heureux que les dirigeants mondiaux, dirigés par le Canada, aient reconnu le besoin de nouvelles et de diverses formes de financement en santé mondiale, comme celle que présente cette annonce.

Bien que les détails précis de cette initiative soient à confirmer, nous nous attendons à ce que le nouveau Mécanisme de financement mondial respecte les principes du bon développement et qu’il soit établi par le biais de consultations et de l’engagement des pays, des communautés et de la société civile. Nous nous attendons à ce que le Canada s’engage à améliorer la responsabilité qui garantira un impact maximal pour chaque femme, nouveau-né et enfant.

Rosemary McCarney, coprésidente du Réseau canadien, a affirmé que « le Mécanisme de financement mondial a le potentiel d’attirer l’augmentation et la constance des ressources nécessaires pour éliminer les décès évitables d’ici une génération. Ultimement, cependant, il est essentiel que le Mécanisme soit responsable et qu’il travaille dans le meilleur intérêt des femmes et des enfants vulnérables qu’il est destiné à servir. »

La vie des mères, des nouveau-nés et des enfants doit compter

Nous avons fait des progrès fabuleux en santé maternelle, néonatale et infantile. Néanmoins, les progrès ont été inégaux et trop souvent, les femmes et les enfants les plus vulnérables n’ont pas été atteints. La vie de nombreuses femmes et de plusieurs enfants n’est toujours pas enregistrée. On estime qu’un tiers des naissances et deux tiers des décès annuels ne sont pas reconnus légalement. L’enregistrement des naissances et des statistiques d’état civil sont des droits fondamentaux de la personne et garantissent que les gouvernements peuvent planifier et prodiguer efficacement leurs soins de santé. Chaque mère et chaque enfant comptent et ils ont le droit d’être enregistrés.

L’avenir des mères, des nouveau-nés et des enfants

Le Réseau canadien est enthousiaste à l’idée de travailler avec le gouvernement pour garantir le succès du nouveau mécanisme de financement afin d’appuyer l’amélioration des systèmes de santé pour atteindre les femmes, les nouveau-nés et les enfants les plus vulnérables. Nous travaillerons sans répit pour nous assurer que chaque femme, chaque nouveau-né et chaque enfant soient enregistrés et pour nous assurer que des vies sont sauvées et que la santé s’améliore.

Les Canadiens croient que tout le monde a le droit d’être en santé, peu importe où l’on vit. En travaillant ensemble, nous pouvons tirer profit de cette valeur canadienne fondamentale et du renouvellement de l’élan mondial pour éliminer les décès évitables d’ici une génération.

Published:

septembre 26, 2014


Auteur:

CanWaCH


Catégories:


Partager cette publication:


Icon