Assermentation du Conseil des ministres fédéraux : de nouveaux ministres du Développement international et des Femmes et de l’Égalité des genres

Aujourd’hui, à Rideau Hall, à Ottawa, Son Excellence la très honorable Mary May Simon, gouverneur générale du Canada, a présidé l’assermentation du nouveau cabinet ministériel fédéral formé par le premier ministre Justin Trudeau après la réélection du Parti libéral du Canada en septembre. 

Pour les membres du Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants (CanSFE) et du Réseau Avenir égalitaire ainsi que pour leurs partenaires en santé mondiale, en développement international et en égalité des genres, de nouveaux ministres ont été nommés à la tête du ministère du Développement international et des Femmes et de l’Égalité des genres. 

Nous félicitons les ministres suivants : 

L’honorable Harjit S. Sajjan est le nouveau ministre du Développement international

L’honorable Harjit S. Sajjan est le député de Vancouver-Sud depuis 2015. Il a servi à titre de ministre de la Défense nationale de 2015 à 2021.

Né en Inde, le ministre Sajjan a émigré au Canada avec sa famille à l’âge de cinq ans. 

La vie du ministre Sajjan est entièrement tournée vers le service à ses compatriotes. Il est un ancien détective du service de police de Vancouver, ancien lieutenant-colonel du British Columbia Regiment (Duke of Connaught’s Own) et défenseur de longue date de l’éducation et des programmes de mentorat pour les jeunes.

En tant que membre du British Columbia Regiment, il a pris part à quatre déploiements opérationnels – un en Bosnie et trois en Afghanistan.

Le ministre Sajjan vit à Vancouver depuis de nombreuses années avec son épouse et leurs deux enfants.

L’honorable Marci Ien est la nouvelle ministre des Femmes, de l’Égalité des genres et de la Jeunesse

L’honorable Marci Ien est députée de la circonscription de Toronto-Centre depuis octobre 2020.

La ministre Ien est une leader dévouée dans sa communauté et une ardente défenseure des communautés vulnérables au Canada et partout dans le monde. Avant d’être élue à la Chambre des communes, elle a mené une carrière primée dans le domaine du journalisme et de la télévision qui s’est échelonnée sur trois décennies. Elle a voyagé dans le monde entier avec Journalistes pour les droits humains et Vision Mondiale.

La ministre Ien a travaillé comme mentore auprès de jeunes défavorisés pour l’organisme Trust 15, qui offre un programme parascolaire dans le secteur d’Etobicoke de Toronto, et à La Loche, en Saskatchewan, à la suite de la fusillade survenue en 2016 à l’école secondaire Dénée. Elle a également soutenu des étudiants de ces communautés en créant conjointement une nouvelle bourse d’études à la RTA School of Media de l’Université Ryerson. Diplômée de cette université, elle y est retournée à titre de professeure invitée distinguée et a siégé à son conseil d’administration.

La ministre Ien est née et a grandi à Toronto où elle réside avec ses enfants, Blaize et Dash.

L’honorable Jean-Yves Duclos est le nouveau ministre de la Santé

L’honorable Jean-Yves Duclos est le député de Québec depuis 2015.

Il a précédemment exercé les fonctions de président du Conseil du Trésor et de ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social.

Le ministre Duclos est auteur de nombreuses publications, conférencier et économiste de renom. Avant 2015, il a occupé les fonctions de directeur du Département d’économique de l’Université Laval et de professeur titulaire dans le même établissement.

Outre ses obligations professorales, il a été titulaire de l’ancienne Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux économiques des changements démographiques (maintenant la Chaire de recherche sur les enjeux économiques intergénérationnels), a servi de président-élu de l’Association canadienne d’économique et a été membre de l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés.

Il a aussi agi en qualité de vice-président et de Fellow du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations, de Senior Fellow de la Fondation pour les études et les recherches sur le développement international et de boursier en résidence à l’Institut C.D. Howe. 

Le ministre Duclos est titulaire d’un baccalauréat ès arts en économie (avec mention très honorable) de l’Université de l’Alberta ainsi que d’une maîtrise et d’un doctorat en économie de la London School of Economics and Political Science.

L’honorable Mélanie Joly est la nouvelle ministre des Affaires étrangères

L’honorable Mélanie Joly a été élue pour la première fois à la Chambre des communes pour représenter Ahuntsic-Cartierville en 2015. Elle a précédemment exercé les fonctions de ministre du Développement économique, de ministre du Tourisme, des Langues officielles et de La Francophonie et de ministre du Patrimoine canadien.

Avant de se lancer en politique fédérale, la ministre Joly a fondé le parti Vrai changement pour Montréal, et s’est présentée à l’élection à la mairie de Montréal pour ce parti en 2013.

La ministre Joly est titulaire d’un baccalauréat en droit (avec distinction) de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en droit européen et comparé de l’Université d’Oxford. Elle a écrit le livre Changer les règles du jeu dans lequel elle partage sa vision des politiques publiques et de l’engagement civique. Elle a également été nommée Young Global Leader au Forum économique mondial.

L’honorable Chrystia Freeland conserve son poste de vice-première ministre et ministre des Finances. 

L’honorable Chrystia Freeland est la vice-première ministre et la ministre des Finances du Canada.

Madame Freeland a été élue députée dans Toronto-Centre pour la première fois au mois de juillet 2013. Elle a été élue députée dans University—Rosedale en octobre 2015 et a été réélue en octobre 2019 et en septembre 2021.

De novembre 2015 à janvier 2017, madame Freeland a assumé les fonctions de ministre du Commerce international, s’occupant de la supervision des négociations réussies de l’accord de libre-échange avec l’Union européenne, le CETA. De janvier 2017 à novembre 2019, elle a assumé les fonctions de ministre des Affaires étrangères. Pendant cette période, elle a défendu d’une voix forte la démocratie, les droits de la personne et le multilatéralisme dans le monde entier. En tant que ministre des Affaires étrangères, elle a dirigé et conclu la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) entre le Canada, le Mexique et les États-Unis.

En novembre 2019, madame Freeland a été nommée la vice-première ministre du Canada et la ministre des Affaires intergouvernementales. Dans ce rôle, elle a mené la réponse pancanadienne à la pandémie de COVID-19. Elle a été nommée la ministre des Finances en août 2020.

Journaliste et auteure de renom, la vice-première ministre est née à Peace River, en Alberta. Elle a fait des études à l’Université Harvard avant de poursuivre ses études en tant que récipiendaire d’une bourse d’études de la fondation Rhodes à l’Université d’Oxford.

Après avoir commencé sa carrière en journalisme en Ukraine, comme correspondante indépendante du Financial Times, du Washington Post et de The Economist, elle a occupé de nombreux postes au Financial Times of London. De 1999 à 2001, elle a été rédactrice en chef adjointe du Globe and Mail à Toronto, avant d’occuper le poste de rédactrice en chef adjointe au Financial Times, puis d’en être la rédactrice en chef pour les États-Unis.

En 2010, elle s’est jointe à l’agence de presse canadienne Thomson Reuters. Elle travaillait à titre de directrice générale et de rédactrice en chef, Informations consommateurs. Elle a décidé de revenir au pays en 2013 et de se lancer en politique.

Madame Freeland parle le russe, l’ukrainien, l’italien, le français et l’anglais. Elle habite à Toronto avec son mari et ses trois enfants.

Le CanSFE se réjouit de travailler avec le ministre Sajjan, la ministre Ien, le cabinet fédéral et tous les parlementaires pour faire avancer la santé, les droits et le bien-être des femmes, des enfants et des adolescent·es dans les communautés d’un bout à l’autre du Canada et dans le monde entier. Nous nous réjouissons également de collaborer avec le Parlement pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030, et plus particulièrement de l’ODD 5, qui est axé sur la réalisation de l’égalité des genres pour tout le monde, partout. Alors que nous combattons collectivement la pandémie de COVID-19, le CanSFE continuera de souligner l’importance d’une réponse mondiale équitable à la COVID-19 et l’urgent besoin d’accès aux vaccins dans les pays à faible et à moyen revenu.

On s’attend à ce que le premier ministre Trudeau diffuse les lettres de mandat des ministres en prononçant son discours du Trône, lequel énonce les priorités du gouvernement pour la rentrée parlementaire qui aura lieu le 22 novembre. 

CanSFE continuera de surveiller la sélection des porte-paroles de l’opposition qui seront annoncés au cours des prochains jours et des prochaines semaines. 

Pour accéder à la liste complète du nouveau cabinet fédéral, cliquez ici.

Published:

octobre 26, 2021


Catégories:


Partager cette publication:


Icon